L’interview du mois !

Il reste un mois avant la fin des inscriptions pour Kaléïdoscoop, le concours national de la presse jeune ! Pour fêter ça, nous avons interviewé Emma Levy—Mafféïs et toute la rédaction de la Gazette d’Émilie, le tout premier journal inscrit au concours!

 120jxuxrhf5qj2

Pouvez-vous nous dire quelques mots  journal ? Pourquoi « la Gazette d’Émilie » ?

On est élèves au lycée Émilie de Breteuil, mettre en scène une grande femme qui s’est battue pour l’éducation était très important pour nous ! Avant la création de la Gazette, nous hésitions beaucoup sur le nom… après réflexion et un vote, c’est celui de La Gazette d’Émilie qui a été choisi.

Quel poste tenez-vous au sein du journal ? Et pourquoi vous êtes-vous lancés dans cette aventure ?

Guillaume et moi sommes rédacteurs en chef, on s’occupe de gérer les propositions d’articles, de faire des demandes d’interviews et les contacts. Nous sommes aussi responsables de la distribution et de la vérification de la maquette.

On est passionnés de journalisme, d’écriture et d’actualité… La Gazette est un moyen pour nous de s’exprimer et d’apprendre les codes du journalisme.

Pourquoi est-ce que vous vous êtes inscrits au concours Kaléïdo’scoop ? Quel est votre but ultime ?

Pour apprendre surtout. Mais aussi, rencontrer d’autres journalistes jeunes et être en mesure de progresser et d’améliorer le contenu de la Gazette et la forme de nos articles.

Comme but ultime ? Pourquoi pas continuer dans le journalisme, l’information ou la communication. Mais ce que l’on souhaite (presque) tous chez les rédacteurs de la Gazette, c’est bien d’intégrer Sciences Po.

Qu’est-ce que vous aimeriez gagner comme dotation, si vous aviez carte blanche ?

Gagner n’est pas la raison pour laquelle nous nous sommes inscrits. Mais, ce serait un honneur pour nous d’être récompensés pour notre travail. La presse jeune française est vraiment compétence, on va avoir pas mal de concurrence ! Nous aimerions avoir plus de moyens pour une impression couleur, la maquette et une plus grande diffusion.

Et si vous pouviez voir une problématique qui vous passionne être débattue pendant la remise des prix, laquelle serait-ce ?

Pour nous, ce serait la crédibilisation de la presse jeune qui est sous-estimée. Nous faisons face à de nombreuses difficultés car nous ne sommes pas pris au sérieux. Que ce soit au lycée ou lorsque nous faisons des demandes de rendez-vous par exemple.

 

Si vous aussi vous avez l’idée d’une question à débattre pendant la remise des prix, n’hésitez à nous envoyer un mail à contact@concours-kaleidoscoop.fr ou sur notre Facebook ! Évidemment, si vous voulez tenter de participer à ce débat passionnant et de gagner 7000 € de dotations, courrez vous inscrire ici !

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.